credit, rachat-credits, financement, mensualités, credit report, bourse, moins value immobiliere Mercredi 12 Décembre 2018

Les marchés financiers

Actifs financiers

Taux et intérets   
ACCUEIL
Rachat de crédit
Interdit bancaire
Epargne europe
Surendettement
Le Réméré
Crédit municipal
Affacturage
Crédit séniors
Credit-fonctionnaires
Crédit relais
Credit immobilier
Credit consommation
Rachat credit immobilier
Rachat credit consommation
Rachat credit locataire
Rachat credit proprietaire
Rachat credit fonctionnaire
Credit auto
Credit moto scooter
Credit revolving
Credit travaux habitat
Crédit en France
Taux et intérets¬
Credit high tech
Crise immobiliere
Garantie revente
Rachat crédit veranda
Rachat credit en france
GALERIE
VIDEO
FORUM
PARTENAIRES
CONTACT
link-carte visites
piscine, guide piscine, conseils piscines importateur de container
vente fenetres en ligne voyages, guide du voyage
webmasters, réferencement internet construction container en kit
Maison Construction, maison à vendre piscine promo, vente piscine
numero 1 de la piscine en france guide de la piscine, prix piscine
piscine bois, devis piscine piscine et securite, abri haut piscine
spa, achat et vente de spas france piscine, europe piscines
securite piscine, abri piscine la reference piscine en france, abri bas piscine
annuaire piscine, commerce piscine abri piscine, securite optimisée
guide des assureurs, comparateur assurances métiers de la banque, guide bancaire
immo, immobilier internet auto, voiture, annonces automobile

tous les banques et assurances: credit banque immobilier, credit banque voiture, crédits personnels. real estate credit. personal credit between private individuals
Actifs financiers
Web 
RACHAT-CREDIT-ONE 
Taux et intérets  
Les marchés financiers

Chaque opération financière a toujours une opération de contrepartie, soit une autre opération financière, soit une opération non financière.


L’accroissement ou la réduction simultanée à la fois d’actifs et de passifs financiers ou l’échange d’un actif contre un autre doivent être enregistrés dans le compte financier (d’un secteur ou du reste du monde).


Lorsqu’une opération et sa contrepartie sont toutes deux de nature financière, elles modifient la composition du portefeuille d’actifs et de passifs financiers.


Elles peuvent aussi faire varier les totaux à la fois des actifs et des passifs financiers des unités institutionnelles concernées ou du reste du monde, mais elles n’affectent nullement la capacité de financement/le besoin de financement, pas plus que la valeur nette.


Les opérations financières peuvent également avoir pour contrepartie des opérations sur produits, des opérations de répartition ou des opérations sur actifs non financiers non produits.


Si la contrepartie d’une opération financière n’est pas de nature financière, la valeur de la capacité de financement/du besoin de financement des unités institutionnelles concernées ou du reste du monde sera modifiée.



Une opération financière peut avoir pour contrepartie un transfert (courant ou en capital). Dans ce cas, l’opération financière implique soit un changement de propriété d’un actif financier, soit la reprise d’un engagement en qualité de débiteur (reprise de dette), soit encore la liquidation simultanée d’un actif financier et de son passif de contrepartie (annulation de dette ou abandon de créance).


La contrepartie de la reprise ou de l’annulation d’une dette relève de la rubrique transferts en capital et est porté au compte de capital.

Haut de la Page

Les moyens de paiement comprennent l’or monétaire, les droits de tirage spéciaux, le numéraire et les dépôts transférables.


Une créance financière donne à son propriétaire – le créancier – le droit de recevoir sans contre-prestation un ou plusieurs paiements d’une autre unité institutionnelle – le débiteur – qui a contracté l’engagement de contrepartie.


Par actifs éventuels ou conditionnels, il faut comprendre des contrats passés entre des unités institutionnelles ou entre une unité institutionnelle et le reste du monde et en vertu desquels une ou plusieurs conditions doivent être remplies pour qu’une opération financière puisse avoir lieu.


Citons comme exemples les garanties de paiement par des tiers, les lettres de crédit, les lignes de crédit, les facilités d’émission d’effets («NIF») et la plupart des instruments dérivés.


Le système considère qu’un actif conditionnel est un actif financier dès lors que le contrat lui-même a une valeur marchande parce qu’il peut être négocié ou faire l’objet d’une compensation sur le marché. Le système n’enregistre pas les actifs conditionnels qui ne remplissent pas cette condition.

Haut de la Page
Taux et intérets

Aux termes de la loi n° 75-619 du 11 juillet 1975 modifiée par la loi du 23 juillet 1989, le taux de l'intérêt légal est fixé pour la durée de l'année civile.


Il est égal à la moyenne arithmétique des douze dernières moyennes mensuelles des taux de rendement actuariel des adjudications de bons du Trésor à treize semaines.


En 1975, le législateur avait retenu le taux d'escompte pratiqué par la Banque de France comme référence pour le calcul du taux de l'intérêt légal.


Le taux d'escompte de la Banque de France, qui a longtemps constitué le prix du refinancement des banques auprès de l'Institut d'Emission, a cessé d'avoir une réelle signification économique depuis les années 1971-1972, époque à partir de laquelle le refinancement des banques s'est réalisé durablement sur le marché monétaire.


A la suite de la réforme du taux de l'intérêt légal par la loi de 1989 précitée, la Banque de France a affirmé la caducité de son taux d'escompte, par un communiqué du 15 février 1990.


Il ne lui est pas apparu possible de lui substituer l'un quelconque de ses taux d'intervention sur ledit marché.




Découverts: comptes ordinaires débiteurs + créances commerciales (escompte) + affacturage + crédits de trésorerie non échéancés (dont utilisations d’ouvertures de crédits permanents).


Pfit: période de fixation initiale du taux. C’est la période sur laquelle le taux d’un crédit est fixe. Pfit ≤ 1 an: crédits dont le taux est révisable au moins une fois par an + crédits à taux fixe de durée initiale ≤ 1 an. Pfit > 1 an: crédits à taux révisable selon une périodicité supérieure à l’année + crédits à taux fixe de durée initiale > 1 an.


Source: Banque de France


Le taux d’intérêt moyen des crédits nouveaux continue d’augmenter en juillet 2007, de manière un peu plus marquée pour les ménages (5,42 %, après 5,37 %) que pour les sociétés non financières (4,89 %, après 4,86 %).


– Du côté des ménages, alors que le taux des découverts marque un repli (10,71 %, après 10,84 %), la hausse des taux reste plus rapide pour les crédits à l’habitat de PFIT inférieure ou égale à un an (4,46 %, après 4,31 %) et ceux de PFIT supérieure (4,21 %, après 4,12 %) que pour les crédits à la consommation (6,62 %, après 6,55 %).


– Concernant les crédits aux sociétés non financières, le taux moyen des découverts enregistre une hausse sensible (5,50% après 5,31%) alors que celui des crédits de PFIT supérieure à un an augmente modérément (4,74 % après 4,71 %) et que le taux moyen des crédits de PFIT inférieure à un an, tiré vers le bas par quelques opérations de montant élevé, fléchit nettement (4,56 %, après 4,79 %).

Haut de la Page
Portail de la piscine
Pour tous renseignements:
Portail de la piscine - 75008 - Paris contact-formulaire Formulaire Direct de Contact
Taux et intérets  
site_fr Accueil  • Video  • Forum  • Galerie  • Partenaires page_uk page_it page_es page_de page_cn page_nl 
Rachat Credit One - Tous Droits Réservés ©2003 2016 - Contact-Information-Partenaires-Annonceurs

Rachat-credit-one.com a pour vocation de rapprocher
les internautes des acteurs de la Banque, du Rachat credit et du Crédit
Appelez nous au +33 (0) 6 30 66 78 63, contenu mis à jour fréquemment